Journée Sécurité Routière au Circuit de Haute Saintonge

Publié le Publié dans Blog

Vendredi 21 juin de 9h30 à 15h00, 28 apprentis ont pu bénéficier d’une journée de Prévention Routière organisée par l’Association pour la Conduite et la Formation des Motards De Haute Saintonge présidée par Gérald Pintena.

Par petits groupes, les jeunes ont testé leurs réflexes à travers six ateliers. Chacun avait une spécificité :

  • un atelier sur les postures au volant : « Nous devions nous installer au volant en toute sécurité et prendre un rond-point et des courbes avec un bras et un pied levé, explique Wilfried, c’était un rappel : avoir toujours ses deux mains sur le volant pour une meilleure négociation des ronds-points et des virages. » « Une bonne configuration du poste de conduite est primordiale, précise Brice. »

  • un atelier sur le freinage d’urgence devant un obstacle :

Mais avant de partir faire les essais sur piste, un des intervenants a donné quelques explications.

« Nous devions repérer un mannequin derrière une palissade et freiner d’urgence avec déclenchement de l’ABS pour ne pas l’écraser. Le but était de réagir dés la vue du mannequin. » nous explique Wilfried.

  • un atelier sur le freinage d’urgence :

« Dans cet atelier, nous devions freiner dès le « Stop » du moniteur. C’était une activité de rapidité de réaction » précise Wilfried.

  • un atelier sur les évitements et le freinage ABS : « Cet activité était consacrée à des slaloms et un arrêt au plus prêt d’un plot. Il ne fallait pas le faire tomber, explique Wilfried. »

  • et deux ateliers sur les risques liés à l’alcool et aux consommations de drogues au volant : « Pour la sensibilisation, on nous a expliqué qu’à la maison quand on se sert un verre, les doses ne sont pas respectées par rapport à un bar. On a aussi vu le taux maximum à ne pas dépasser si on reprend le volant, nous explique Thibault »

Lucas nous raconte : « La journée au circuit de la Génétouse sur la sécurité routière m’a plu car on a appris beaucoup de choses par exemple comment tenir un volant pour avoir un maximum de maniabilité. On a fait beaucoup d’activités : slalom avec un Tiguan, freinage avec temps de réaction avec une Golf 7, freinage d’urgence avec une Citroën C3. Les moniteurs nous ont fait des cours sur les dangers de l’alcool et de la drogue au volant et sur la santé. »

« C’était un mélange de pratique et de débats en salle avec des explications sur les drogues et l’alcool. » précise Baptiste.

« Cette journée a permis de prendre conscience des dangers qu’il peut y avoir sur la route et dans notre manière de conduire. » constate Donovan.

« C’était très intéressant et instructif, conclut Brice. »